Poussières de porcelaine

Cette installation de porcelaine aérienne composée de centaines de fragments de nous plonge au cœur d’un nuage de poussière quand un rayon de soleil le traverse. Chaque particule qui flotte et se met à briller  nous pousse à la rêverie.

Je veux vous ramener à notre enfance, à ces infimes moments de pause où l’esprit s’envole , à ces moments privilégiés où l’on ne dirige plus sa pensée mais où elle semble vivre par elle-même.

Je parle de l’émotion, de la cassure, des tout petits moments.

Ici, il s’agit donc de l’instant saisi au cœur d’un rayon de soleil où l’on voit l’invisible au propre et au figuré. Cette installation a également une dimension sonore grâce aux mouvements d’air, le sons de la porcelaine est métallique et le public souvent ne sais plus que penser : papier ? métal ? céramique ? plastique ?

Chacune des 300 plaquettes est travaillée de façon unique pour jouer entre reflets, transparences, matités et brillances c’est aussi un rappel implicite à l’unicité des instants, des personnes …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *